Tant que toutes les femmes ne seront pas libres nous resterons en marche !

tractrectoafficheverso

Advertisements

Une histoire des créatrices

Une histoire des créatrices

« Je veux simplement raconter l’histoire des créatrices à travers les siècles, en remontant du plus loin possible dans le temps. Les nommer, les replacer dans leur contexte social et culturel, établir des liens entre elles. Montrer qu’elles étaient actives à toutes les époques. Et, bien souvent, là où on ne les attendait pas : dans l’entourage des pharaons, avant Homère, à Athènes comme à Sparte, à Rome, en Chine, en Inde, au Japon, dans les pays musulmans. Témoins des Croisades, défiant l’Église médiévale, poètes arabes à Damas et à Grenade. Je ne me poserai pas en critique et n’évaluerai pas en spécialiste leur production. L’important pour moi est de les réunir, de vous dire où aller les rechercher quand c’est possible, de faire en sorte de ne plus les oublier.
- Liliane Blanc, Une histoire des créatrices. L’Antiquité, le Moyen Âge, la Renaissance, Sisyphe, Montréal, 2008. 15 cm x 23 cm, 474 p. En librairie : 45$.ISBN : 978-2-923456-09-6. Disponible.

Plus d’info…

Opération anti-terroriste en Belgique: le timing fédéral est parfait

POLITIQUE BELGE

http://www.youtube-nocookie.com/embed/k7sKMj85hDw?controls=0&showinfo=0

Voilà en tout cas une séance du gouvernement fédéral qui tombe à pic. Le timing est même parfait. Jeudi soir, des interventions antiterroristes un peu partout en Belgique. Ce vendredi matin, la majorité fédérale va très probablement adopter un premier paquet de mesures destinées à durcir l’arsenal légal antiterroriste, anti-jihadiste et anti-radicalisation… Une réunion intercabinets a eu lieu jeudi après-midi sur la question et plusieurs accords ont déjà été engrangés, confie une source fédérale. Et ce, avant même que l’on apprenne l’étendue des interventions des forces spéciales de police contre les milieux jihadistes et islamistes.

Arsenal de mesures

Les mesures qui devraient être validées aujourd’hui sont connues : l’accélération des décisions de mises sur écoute de suspects, les militaires utilisés pour des missions dévolues à la police, la lutte contre le radicalisme dans les prisons, le gel des avoirs des personnes finançant le terrorisme, l’extension des possibilités de déchéance de la nationalité, la possibilité pour les Affaires étrangères de retirer ou de refuser de délivrer des passeports, intégrer dans le Code pénal une nouvelle infraction relative aux déplacements à l’étranger à des fins terroristes, la surveillance des “returnees” (les combattants revenus sur le territoire belge), etc.

Pourtant, sur ces questions relatives à la sécurité, l’unanimité n’est pas garantie au sein du gouvernement Michel. Au sein de l’équipe “suédoise”, en effet, le CD&V fait (comme d’habitude) de la résistance. Les démocrates-chrétiens flamands ont un problème de principe sur l’importance que le package de mesures en discussion laisse au volet répression par rapport au volet prévention. En gros, à nouveau, le CD&V abat la carte d’une formation politique qui a une sensibilité de gauche dans un gouvernement de centre-droit.

Le CD&V est récalcitrant

Selon nos informations, à ce stade, le CD&V coince particulièrement sur les propositions du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), au sujet du recours à l’armée dans certaines circonstances à la place des forces de police. “On est récalcitrant car on rentre trop dans un discours sur la répression, explique une source gouvernementale CD&V. On ne va pas résoudre la radicalisation en appliquant des mesures répressives. Le CD&V veut bien sûr protéger la population et éviter des scénarios comme celui de “Charlie Hebdo”. Mais il faut aussi se rendre compte que le risque zéro n’existe pas et que ce n’est pas parce qu’on met des militaires dans la rue qu’on empêchera systématiquement des gens qui veulent de toute façon mourir pour leur cause de faire des victimes. On n’est pas contre le principe de mettre des militaires dans les rues, de leur faire accomplir des tâches policières, mais il faut que cela soit vraiment lorsqu’il y a une menace terroriste très élevée.”

Tensions possibles ce vendredi

Toutefois, les opérations antiterroristes coordonnées hier soir mettent une pression sur le CD&V. Ses ministres au fédéral se rendent bien compte que leur discours axé sur la prévention va avoir plus de mal à passer dans le contexte actuel. “On ne veut pas se réveiller un matin dans un Etat-policier ou dans un Etat-totalitaire. Si les gens d’origine allochtone se sentent exclus de la société, on crée une terre fertile pour la radicalisation, nous explique-t-on chez les démocrates-chrétiens. La société a aussi la responsabilité dans ce phénomène. C’est un discours qui peut sembler fort à gauche mais c’est le point de vue du CD&V. On risque d’en reparler ce vendredi matin en gouvernement…”

Le MR aussi dans la prévention

Le CD&V est-il seul dans le dossier “sécurité” ? Non, il semble que l’axe MR-CD&V relancé récemment vit toujours. En effet, le vice-Premier MR, Didier Reynders, s’est lancé dans un plaidoyer en faveur de la prévention jeudi soir lors des vœux des libéraux à Bruxelles. “Il y a un énorme travail de prévention à faire pour éviter la radicalisation, en prison ou à l’école”, a déclaré Didier Reynders. Après avoir repris des accents plus “sociaux”, le MR veille décidément à ne pas paraître trop à la droite de l’échiquier politique.

Quoi qu’il en soit, la majorité fédérale devrait profiter globalement de la manière dont la Belgique a réagi très rapidement à la menace terroriste sur son territoire. Pour rappel, c’est le Premier ministre lui-même qui avait tout récemment demandé à son équipe de hâter le travail sur les nouvelles mesures antiterroristes.

CAN-2015 : la Côte d’Ivoire championne d’Afrique après sa victoire sur le Ghana

La Côte d’Ivoire a été sacrée championne d’Afrique après sa victoire sur le Ghana en finale de la CAN-2015, au terme d’une interminable séance de tirs au but (0-0, 9 t.a.b. à 8). Barry, le gardien des Éléphants, a été décisif.

Les Éléphants sont allés tout au bout du suspense dans cette CAN-2015 ! La Côte d’Ivoire a été sacrée championne d’Afrique, dimanche 8 février à Bata, en Guinée équatoriale, après sa victoire sur le Ghana au terme d’une séance de tirs au but irrespirable (0-0, 9 t.a.b. à 8). Ce nouveau sacre arrive 23 ans après le premier, en 1992… déjà contre le Ghana et déjà aux tirs au but !

Après deux finales perdues aux tirs au but en 2006 et 2012, la génération dorée des Éléphants, sans Didier Drogba, a mis fin à la malédiction. Le sélectionneur français Hervé Renard entre également dans l’histoire, en gagnant sa deuxième Coupe d’Afrique avec deux pays différents, après son succès en 2012 avec la Zambie, déjà aux tirs au but.

C’est cruel toutefois pour les Black Stars, présents dans le dernier carré des cinq dernières éditions, qui repartent encore une fois sans leur cinquième trophée, après les succès de 1963, 1965, 1978 et 1982. Andre Ayew était d’ailleurs inconsolable à la fin du match, malgré les tentatives d’Hervé Renard pour lui remonter le moral.

Écrasés par l’enjeu

Si le match a été plutôt terne et très fermé, heureusement, le final a été d’une incroyable intensité ! Mais il a fallu attendre 120 minutes, la peur de se livrer ayant paralysé les joueurs tout au long de la rencontre. Sous une pluie fine, les défenseurs ont pris le pas sur les attaquants, taclant sans relâche, plutôt proprement et ne laissant rien passer, d’un côté comme de l’autre.

Les Éléphants ont tout donné durant les 20 premières minutes, avant de s’éteindre petit à petit, mais les Black Stars n’ont pas su en profiter. Atsu (26e) et Andre Ayew (36e) n’ont pu faire mieux que toucher les poteaux.

Côté ivoirien, Gradel, auteur d’un très bon tournoi, n’a pas été à la hauteur dans cette finale et Gervinho a été très vite fatigué après quelques chevauchées solitaires. Bony ne s’est jamais vraiment montré dangereux, quant à Yaya Touré, il a été transparent et maladroit, comme en début de tournoi.

Chez les Black Stars, ce n’était guère mieux : l’équipe était certes bien en place avec une défense infranchissable, mais les Ghanéens ont cruellement manqué d’imagination en attaque, à l’image d’Andre Ayew et de Gyan. Seul Atsu, sacré par ailleurs meilleur joueur de la compétition, est sorti du lot, mais n’a pas marqué.

Uber, Google could replace cab drivers with robots

Grist

Loving your local Uber driver? That scrappy entrepreneur who’s turned his car into a home office? Well you can kiss him goodbye: The robo-cabs are coming!

Uber prides itself on being disruptive to the taxi industry by providing personal transport service without all those pesky regulations. Now it’s disrupting itself: On Monday, the company announced a partnership with Carnegie Mellon University to build a robotics research lab in Pittsburgh. TechCrunch reports that the goal is to create a fleet of driverless, robot cabs. It’s further proof that Uber cares so much about its drivers.

As it turns out, the move may be a response to a warning from a Google exec who sits on Uber’s board: Google is creating its own ride-hailing app, and the cabs could be self-driving.

Until now, Google has been Uber’s tech-industry BFF, investing $258 million in the ride-hailing app, sharing Google Maps, and lending a C-suiter to Uber’s board of…

View original post 174 more words